Projet

La grossesse constitue encore aujourd’hui un épisode à risque dans la vie d’une femme. Parmi les principales maladies touchant les femmes enceintes, on rencontre la prééclampsie, caractérisée par une hypertension et une protéinurie, développées consécutivement à la grossesse. La prééclampsie tue 70000 femmes par an dans le monde. L’interruption prématurée de la grossesse est la principale solution médicale adoptée, avec pour conséquence la naissance de bébés prématurés et/ou présentant un retard de croissance intra-utérin (RCIU), parfois si tôt qu’un million d’enfants meurent des suites d’une prééclampsie développée par la mère. Finalement, ces pathologies induisent des conséquences de long-terme (risque cardiovasculaire, dysfonction rénale, etc. chez la mère et chez l’enfant). C’est le principe de la DOHAD – Developmental Origin of Health And Disease.

illustration projet 1. Maladies Hypertensives de la Grossesse et Retard de Croissance Intra-Utérin équipe Vaiman

Nous étudions les mécanismes causant la prééclampsie. Pour cela nous avons généré un modèle murin de la pathologie, que nous étudions sous tous les angles. Nous analysons les conséquences moléculaires de ces anomalies de la grossesse, du point de vue de la génétique et de l’épigénétique. Nous développons des approches thérapeutiques, visant en particulier à réguler adéquatement le stress oxydatif dans le tissu placentaire.

Financements

Contact