L'histoire de l'Institut

L’Institut Cochin a été créé le 1er janvier 2002 comme un Centre de recherche biomédicale multithématiques, affilié à l’Université René Descartes, l’INSERM et le CNRS, et placé sous la Direction d’Axel Kahn. Cette création a constitué à l’époque une réponse originale et un soutien important à la volonté d’une douzaine de laboratoires indépendants, de l’INSERM et du CNRS, de se fondre dans la même structure administrative capable d’offrir à son personnel un environnement scientifique et technologique de très haut niveau. 

Un peu d'histoire

L'hôpital et l'Institut doivent leur nom au curé Jean-Denis Cochin (1726-1783), qui fonda en 1782 un hospice destiné aux indigents et ouvriers du faubourg Saint-Jacques, devenu par la suite l'hôpital Cochin. Avec la création des centres hospitalo-universitaires en 1958, un centre de recherche fondamentale et clinique est adjoint à l'hôpital Cochin, dans les locaux de la faculté de médecine de Paris.

L'arrivée des premières unités de recherche sur le site Cochin

En 1967, sous l'impulsion de Georges Schapira et de médecins-chercheurs biochimistes de son équipe, Jean-Claude Dreyfus et Jacques Kruh, est créé l'Institut de Pathologie Moléculaire, dont l'objectif est d'aborder les maladies génétiques humaines par une approche originale, car alors encore balbutiante, la biologie moléculaire. Cet institut se développe progressivement au sein de l'actuelle faculté de médecine de l'université de Paris, grâce à de nombreuses personnalités issues de cette formation, telles que Jean Rosa, Dominique Labie, Jean-Claude Kaplan, Axel Kahn ou encore Jacques Hanoune et Jacques Jami.

En 1984, Axel Kahn prend la direction de l'unité Inserm intitulée Génétique et pathologies moléculaires. En parallèle, se développe également sur le site de l'hôpital Cochin, un laboratoire dédié à l’étude de la rétrovirologie murine, dirigé par Jean-Paul Lévy. Dans les années 1990, cette unité se scinde en deux formations dirigées, respectivement, par Sylvie Gisselbrecht et Jean-Gérard Guillet.

En 1990, l'arrivée sur le campus de nouvelles unités de recherche dirigées par Donny Strosberg, Françoise Russo-Marie et Pascale Briand fait naître l'idée d'un regroupement des unités de recherche présentes sur le site en un institut unique, fonctionnant sur un mode fédératif. Ainsi, naît l'institut Cochin de Génétique Moléculaire (ICGM) à l'initiative d'Axel Kahn et de Jean-Paul Lévy. D'autres formations viennent par la suite enrichir l'ICGM, en particulier le laboratoire CNRS de Jean Girard Guillet et les unités Inserm de Richard Benarous et de Paul-Henri Roméo.

La naissance de l'Institut

L'Institut Cochin est officiellement créé au 1er janvier 2002. Il est issu de la fusion, au sein d'une même structure de recherche, de l'ensemble des laboratoires présents dans l'ICGM. Il constitue alors le premier Centre de Recherches en France dont les trois tutelles sont l'Inserm, le CNRS et l'Université René Descartes.

 


Directeurs

  • Jean-Paul Lévy (1990-2001), directeur de l'ICGM
  • Axel Kahn (2002-2007), directeur de l'Institut Cochin
  • Pierre-Olivier Couraud (2008-2021), directeur de l'Institut Cochin
  • Florence Niedergang (2022- ), directrice de l'Institut Cochin