Institut de recherche biomédicale
     
    Vous êtes ici : Accueil / L'Institut / Actualités / 3D4care : des visières de protection et dispositifs techniques pour nos soignants, fabriqués par impression 3D

    3D4care : des visières de protection et dispositifs techniques pour nos soignants, fabriqués par impression 3D

    •  

    L’institut Cochin participe au consortium 3D4careprojet collaboratif interdisciplinaire qui a pour but de doter rapidement et gratuitement les soignants de visières de protection. Thomas Guilbert, ingénieur de recherche de la plateforme IMAG’IC, est un des coordinateurs techniques du consortium.

    Le projet 3D4Care est coordonné par des personnels issus des établissements ou structures universitaires et hospitalières suivants :

    • Laboratoire URB2i (UR 4462) des Universités de Paris et de Sorbonne Paris Nord
    • CentraleSupélec, Université Paris-Saclay
    • Centre de simulation ilumens Paris Diderot
    • PARCC Inserm

    Il est soutenu par trois universités franciliennes, l’Université de Paris, l’Université Paris-Saclay et l’Université Sorbonne Paris Nord

     

     

    Les premiers exemplaires de visières ont été validés par les soignants à l'hôpital Pompidou. Des fabrications sont en cours dans de nombreux fab-labs, établissements académiques et particuliers, en Ile de France pour alimenter une chaine d'assemblage située à Paris. Les visières de protection qui constituent la colonne vertébrale de l’activité sont fabriquées à l’heure actuelle sur un rythme de 700 visières / jour.

    3D4Care contribue également à la conception et à la fabrication d'autres systèmes techniques :

    • Valves d'adaptation pour masques,
    • Raccords pour respirateurs artificiels,
    • "Casquettes" de protection clispables pour visières,
    • Supports amovibles pour visière destinés aux examens ORL,
    • Masques filtrants personnalisés,
    • Manipulateurs de poignées de porte.

     

     

     

    Les dispositifs et visières fabriqués par le consortium 3D4care ont été envoyés à plus d’une trentaine d’établissements de soins et de santé d’Ile-de-France. D’autres initiatives sont nées en province.

     

    Bravo à toutes les personnes qui se sont impliquées dans ce projet !